Se préparer à une séance d'irrigation du côlon

S'il n'est pas nécessaire de jeûner avec une séance d'irrigation, il est conseiller de manger léger pendant les quelques jours précédant la séance, en évitant les laitages et l’alcool (qui irritent la paroi intestinale), la viande rouge (qui demande plus de temps pour être digérée) et les produits contenant du gluten (qui collent à la paroi intestinale). Vous trouverez ici de plus amples informations pour bien se préparer à la séance.

Si vous avez beaucoup de gaz, une cure de charbon actif une semaine avant la séance permettra d'éliminer une partie de l'air et favorisera les bains le jour de la séance.

Une semaine de psyllium blond (1 cuillère à café par jour) permettra aussi de mettre le côlon dans des conditions optimales pour l'irrigation (le psyllium agit comme un "balai" intestinal mais reste très doux pour les muqueuses).

Aussi, chose importante : restez zen ! Le plus vous êtes détendu le mieux se passera votre séance d'irrigation.

Et après ?

Le soir suivant l'irrigation du côlon, des légumes cuits à la vapeur permettrons une remise en route tout en douceur.

Quelle fréquence ?
 
Pour une première démarche, il peut être conseillé de faire 2 à 3 séances rapprochées. 
 
Puis 1 à 2 séances annuelles sont conseillées pour maintenir une bonne hygiène intestinale.