Pourquoi prendre soin de ses intestins ?

Dernière mise à jour : mai 26

Alimentation moderne, pollution, stress, prise répétée de médicaments, altèrent le fonctionnement de notre organisme et indirectement ou directement notre état psychologique et émotionnel. Nous nous sentons épuisés, nos rythmes physiologiques sont perturbés, nos organes s’emballent et fonctionnent de façon anarchique ou au contraire finissent par fournir le minimum vital.

Bref, notre environnement extérieur met en déséquilibre notre environnement intérieur.


Et quels sont les organes le plus révélateurs de ce déséquilibre installé ?

Lesquels nous rappellent à coup de maux, de grondements, de ballonnements, d’envies urgentes, d’inconfort ou encore de lourdeur que quelque chose ne va pas ?

Lesquels contiennent plus de neurones que notre cerveau et lui envoie 9 fois plus d’informations que le cerveau ne leur en donne (on l’appelle d’ailleurs parfois notre deuxième cerveau) et que s’ils sont encombrés et bien la communication ne passe plus, les messages deviennent erronés ?

Lesquels synthétisent pas moins de 85 % de nos sécrétions de sérotonine (la fameuse hormone du "bonheur") et qui pourraient nous faire avoir le moral dans les chaussettes s’ils ne faisait pas leur travail comme il faut ?

Lesquels participent activement à « l’éducation » notre système immunitaire et sont un haut lieu stratégique de protection en cas d‘invasions de bactéries pathogènes ?


Lesquels éliminent ce dont nous n’avons pas besoin (et contribue au lâcher-prise) et créent une sacrée pagaille s’ils n’évacuent plus nos déchets régulièrement ?

Ou encore, lesquels contribuent, non seulement à extraire la quintessence énergétique de ce que nous ingérons, mais également à hauteur de pas moins de 25% de notre production d’énergie grâce à ses bactéries et que s’ils ne travaillent pas dans de bonnes conditions fait chuter notre vitalité ?


Sans compter qu’ils sont un haut lieu de production d’acides gras à courte chaîne, de vitamines (notamment du groupe B et K), etc, etc.

Et oui, ce sont bien nos INTESTINS !


Ils ont longtemps été un sujet tabou, ignorés, relégués à des organes de seconde classe. Et pourtant ils sont les premiers à nous faire des signes lorsque notre organisme est en déséquilibre.

En médecine traditionnelle chinoise une perturbation de l’énergie du côlon perturbe, entre autres, les aptitudes au lâcher-prise, et celle de l’intestin grêle notre capacité à trier ce qui est bon pour nous de ce qui ne n’est pas. Alors pour libérer votre esprit, libérez vos intestins !

Alors on fait quoi ?

On écoute notre ventre, on en prend soin, on lui donne une bonne alimentation, on le ménage du stress, on entretient la bonne santé de ses habitants, on le masse et on pense à le nettoyer de temps en temps !