top of page

LE PRINTEMPS : les conseils en énergétique chinoise pour bien vivre cette saison

Le printemps est la saison de l’élément Bois. Il correspond à la remontée de l’énergie Yang, alors que l'hiver exprimait l'énergie la plus Yin de l'année.

La nature bourgeonne, les abeilles goutent le nectar des premières fleurs, la sève commence à remonter dans les arbres, les jours se font plus longs. Après le repos de l’hiver, c’est le renouveau, la renaissance. En Chine, le printemps marque le début de la nouvelle année.

A l’image de la nature, l’Homme aussi s’éveille, il retourne à ses occupations extérieures, décide de faire le "nettoyage de printemps" afin de repartir du bon pied. C’est souvent à cette période que l’on trouve l’élan et l’énergie nécessaire à la mise en place des projets qui ont lentement maturés pendant les longs mois d’hiver. La créativité est à son plein !

L’énergie de renouveau du printemps, de montée vers la lumière, de l’éveil de la nature est symbolisée par l’élément BOIS. Naturellement sa couleur est le vert.

L'énergie du Bois donne l'impulsion de développement nécessaire à la survie de toute la Nature, y compris de l'Homme. Elle permet l'expression de l'identité individuelle vers l'extérieur.


Au printemps, comme un jeune enfant, le temps est fougueux, mobile, joueur, capricieux. Le Vent est le climat associé à cette période. Chez l'Homme, l'énergie du Bois s'exprime donc par le mouvement.


Le Bois nourrit les muscles et tendons, s'ouvre aux yeux (et permet la Vision dans tous les sens du terme), il contrôle la forteresse des ongles.


Sur le plan psychologique, le Bois permet de prendre des décisions, d'exprimer sa créativité et d'accueillir la décision du Ciel (comprendre et accomplir sa mission de vie) mais dans son déséquilibre il amène les doutes, le sentiment d'injustice, l'immobilisme. Si le Hun (l'Esprit lié au Bois) ne peut bouger cela génère de frustrations, des peurs, des répressions et affecte la spontanéité.

Lorsque l'énergie du Bois est en excès et devient pathologique, elle mène à la colère, la violence et à l'excès de pouvoir.

Si le Bois ne peut s’exprimer, s’expanser, alors le corps se densifie, se condense, se contracte, cela affecte le Sang et le système musculaire, les douleurs du système ostéo-musculaire et du système gynécologiques apparaissent.



L’élément BOIS : Foie et Vésicule Biliaire


Le Foie est l’organe associé au Bois et l’entrailles couplée en est la Vésicule Biliaire. Leur énergie est particulièrement active au printemps. D’ailleurs, les premières plantes qui apparaissent au printemps sont souvent des plantes aux vertus purgatives et détoxifiantes du Foie et de la Vésicule Biliaire.


Le Foie est considéré en médecine chinoise comme le « chef des armées ». C’est lui qui élabore les plans et les stratégies. La Vésicule Biliaire, elle, met en œuvre les plans du Foie, c’est elle qui donne l’impulsion nécessaire à la mise en action.


Le Foie exerce deux grandes fonctions : il régule la circulation de l’énergie dans le corps, et il stocke ou distribue le sang en fonction des besoins de l’organisme. Il aide à la désintoxication du sang, l’élimination des toxines, régule le métabolisme et la coagulation. Il contrôle les tendons et les muscles, s’ouvre aux yeux, se manifeste aux ongles et gère l’activité des rêves.


Le Foie aide à la gestion des émotions et des mécanismes de défense par rapport au monde extérieur. Il est le lieu où s’engramment les colères, tensions et frustrations non exprimées.


Colère, impatience, rigidité, stress, tension physique, crampes musculaires, tendinites, jaunisse, maux de tête frontaux et oculaires ou problème de vue sont le signe d’une dérégulation du méridien du Foie.

La Vésicule Biliaire assiste étroitement le Foie dans ses fonctions. Elle assure une répartition juste des éléments digestifs, du sang et de l’énergie.


La Vésicule Biliaire est responsable de la réalisation/choix. Elle a la charge du juste et de l’exact, elle est associée à l’esprit de détermination, à la décision.





Conseils pratiques pour le Printemps.


Dans notre société l'énergie du Bois est très sollicitée par de nombreuses injonctions : il faut être actif, productif, rentable, créatif, sportif, sociable, etc, etc. Bref, il faut "faire" plutôt que "être", ce qui tend à léser l'énergie Bois qui peut stagner (tout est gardé à l'intérieur) ou devenir explosif (et c'est les montées de colère et de violence).


Voici quelques routines simples à appliquer pour équilibrer l’énergie du BOIS :

  • Se mettre en mouvement.

Du bon fonctionnement du Foie et de la Vésicule Biliaire dépendent la vigueur et la souplesse des muscles et des tendons. Et à l’inverse, l’activité physique et les étirements musculaires nourrissent l’énergie du Foie et de la Vésicule Biliaire. Mais après la dormance de l’hiver, la mise en mouvement se doit d’être douce et progressive. Ne vous lancez pas dans un marathon tout de suite, privilégiez les étirements, commencez doucement, à marcher, nager, danser, etc. Aidez votre corps à se débarrasser des toxines de l’hiver.

Attention à l'excès de sport qui blesse aussi l'énergie du Bois. Les exercices physiques doivent redynamiser et non pas épuiser. Tout est question d'équilibre.

  • Prendre le soleil

Comme la végétation qui commence à sortir ses feuilles pour prendre la lumière et faire de la photosynthèse, sortez prendre le soleil directement sur la peau, plutôt le matin où le soleil est encore relativement doux, pour aider votre Foie à synthétiser la vitamine D, si importante pour la structure osseuse et le système immunitaire.


  • Climat : Se protéger du vent

L’attaque négative du vent sur le corps s’effectue à la peau et plus particulièrement à la nuque, où se situent les « points du vents » et les « fenêtres du ciel », et au haut du dos. Portez un châle ou une écharpe les jours de grands vents, dans les courants d’air ou dans un lieu climatisé, surtout si vous vous sentez fatigué.e ou vulnérable.

  • Alimentation : Se mettre au vert

La diététique du printemps consiste à préférer la saveur douce et amer à la saveur acide, évitez les excès de nourriture et de boisson, favorisez les légumes verts, favorisez les viandes légères, le poulet, le poisson. Le printemps est une bonne période pour entreprendre une cure de détox : buvez des jus verts, faites un jeûne de quelques jours et ainsi mettre le système digestif au repos.


  • Drainer son foie et sa vésicule biliaire

La nourriture de l’hiver est souvent plus riche que le reste de l’année, on fait aussi moins d’exercices, les toxines s’accumulent. Au printemps, la nature nous invite à drainer notre foie de ces toxines grâce aux plantes qu’elle offre : sève de bouleau et pissenlit pour déloger les toxines des tissus et les diriger vers les émonctoires, artichaut et le radis noir pour stimuler les sécrétions biliaires, le chardon-marie et le desmodium pour régénérer les cellules hépatiques, la fumeterre pour équilibrer la production de bile du foie et aider à la vidange de la vésicule biliaire,…


  • Apprendre à exprimer ses émotions

Les émotions refoulées blessent l'énergie du Foie: Profitez du printemps pour faire un nettoyage émotionnel en exprimant les frustrations, les colères, les ressentiments. Vous pouvez vous faire aider par un professionnel pour vous accompagner dans ce processus.


  • Laisser parler sa créativité

Exprimer votre identité, laissez-vous inspirer par le Ciel !



Exercices pour le Printemps


  • Massages taoïste

Massage énergétique de l’organe Foie

Placez les mains à plat sur les côtes au-dessus du foie à droite du buste, puis imaginez un courant d’énergie qui sort de vos mains et pénètrent à l’intérieur du foie. Au bout de quelques secondes, renversez le processus : imaginez le foie qui capte l’énergie curative de vos mains pour se régénérer.


Massage des yeux

- Frottez vos mains l’une contre l’autre jusqu’à sentir une grande chaleur. Avec les paumes et les doigts, faites glisser vers l’extérieur vos mains sur vos yeux fermés, en douceur.

- Repérez les 5 points situés dans des petits creux autour de l’orbite de l’œil. Appuyez légèrement puis de plus en plus fort sur chacun des points, en imaginant qu’à chaque pression vous envoyez de l’énergie vitale jusqu’au fond de vos yeux.

Le guide du bien-être selon la médecine chinoise – Yves Requena

- Palming : frottez vos mains pour y amener de l’énergie puis pausez les paumes légèrement creusées sur vos yeux fermés, afin de créer l’obscurité la plus totale. Puis ouvrez les yeux et sentez l’énergie de vos mains qui pénètre vos yeux.


  • Les étirements Makko-Ho :

Étirements des Méridiens (de Maitre Shizuto Masunaga (1925-1981), fondateur du Zen Shiatsu)


Couple Foie (Yin) et Vésicule Biliaire (Yang).


Cette énergie circule sur les côtés droit et gauche du corps. Elle correspond aux muscles, aux tendons et à toutes les parties tendineuses du corps. .

- S'asseoir au sol, jambes tendues et aussi écartées que possible, sans douleur. Etirer les doigts vers le haut, en croisant les doigts des mains. Pencher nettement le tronc, au-dessus de la jambe gauche ou droite, le coude bien ouvert, de façon à ce que le côté opposé du corps s'ouvre et s'étire. Maintenir la posture pendant plusieurs respirations.


- Se redresser lors de l'inspiration.

- Répéter le mouvement de l'autre côté. A toutes les étapes de l'exercice, respirer calmement et profondément, en portant son attention sur les lignes de tension.

  • Qi gong

Qi gong du méridien Foie


- Ecartez très largement les pieds et fléchissez les jambes, puis descendez sur un côté en pliant la jambe sur laquelle vous vous appuyez et en tendant l’autre. Le pied de la jambe tendue est posé à plat avec à 90° avec le tibia.

- Changez de côté.

- Recommencez 2 ou 3 fois.


Qi gong du méridien Vésicule Biliaire


- Debout, pieds légèrement écartés, avancez le pied gauche. Croisez les mains, près du ventre.

- Ouvrez le pied gauche vers l’extérieur puis placez le poids du corps sur cette jambe.

- Le pied droit se tourne alors naturellement, de façon à être en appui sur le dessus du 4e orteil.

- Tournez les hanches et le buste à gauche au maximum.

- En même temps, étirez les bras, doigts croisés, vers le ciel et regardez votre pied droit.

- Revenez à la position de départ et enchaînez en avançant le pied droit.

2 ou 3 fois de chaque côté.

  • Exercice respiratoire – Le sourire intérieur dans le Foie


- Asseyez-vous en tailleur sur un coussin posé par terre ou au bord d'une chaise, de façon à vous sentir bien à l'aise.

- Redressez votre colonne vertébrale, votre tête doit rester comme suspendue par un fil dans le ciel.

- Fermez les yeux et respirez calmement en allongeant progressivement l'inspir et l’expire.

- Visualisez un visage en face de vous, souriant et radieux ou simplement visualiser un soleil.

- Inspirez en captant l'énergie et la chaleur de ce sourire

- Expirez, et tout en souriant intérieurement à votre foie, envoyez-lui ce sourire accompagné de lumière et de paix. Vous devez le sentir qui se remplit et se nourrit de cette énergie apaisante et fortifiante.

- Continuer ainsi jusqu’à sentir votre foie rempli et comblé (environ 5 minutes).

- Puis revenez à une respiration normale avant d'ouvrir les yeux.

- Vous pouvez également pendant les dernières minutes de l'exercice prononcer le son CHUUU à haute voix ou mentalement et envoyer ses vibrations dans votre foie.



 

Bibliographie :

Les cinq saisons de l’Énergie – Isabelle Laading

Le guide du bien-être selon la médecine chinoise – Yves Requena

Les trésors de la médecine chinoise pour le monde d'aujourd'hui - Liliane Papin et Ke Wen

Médecine traditionnelle chinoise et plantes médicinales occidentales - Anne Vastel et Sylvie Chagnon



323 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page